mercredi 17 mai 2017

LA GRACE


Type : Brick.
   

Gréement : Mâts en 2 parties ; 3 voiles carrées sur le mât de misaine, 2 voiles carrées et une brigantine sur le grand mât ; voiles d'étai ; 3 focs.
Matériaux : Coque et pont en bois ; espars en bois.
Date et lieu de lancement : 2010, en Égypte, dans un chantier de Suez
Autres noms : aucun
Utilisation initiale : voilier de croisière. Le modèle était un bateau de la deuxième moitié du XVIII ème siècle, dessiné et construit par le suédois Fredrik Henrik af Chapman.

Dernière nationalité connue : Tchèque.
Dernier port d'attache connu : Piombino, Italie (?) ; immatriculé à Prague (Praha, en tchèque)
Dernière utilisation connue : Voilier école et de croisière.
Signification du nom : La Grace  a reçu le nom du navire (une frégate) du plus célèbre marin tchèque, Augustin Herman. Ce navigateur du XVII ème siècle (1621-1686) était un explorateur, cartographe, corsaire à l'occasion. Il a vécu une grande partie de sa vie aux États-Unis. Il s'est installé dans le Maryland, dont il est l'un des principaux découvreurs. Il a notamment cartographié en détail la baie de Chesapeake. 
    Reste à savoir pourquoi ce nom "La Grace" est écrit en français (quoique sans accent, comme en anglais)
Longueur hors-tout : 32,3 m
Longueur de la coque : 23,8 m
Longueur à la flottaison :  m
Largeur maximale : 6,7 m
Tirant d'eau maximal : 2,8 m
Tirant d'air :  25 m
Déplacement : 126 t .
Surface maxi de voilure : 364 
État : récent : très détérioré lors d'un échouement en novembre 2012 ; remis à neuf depuis.

Avant : Étrave à guibre ; long beaupré en 2 parties ; figure de proue (femme).

Arrière : tableau, dunette
 
Coque : jaune, 2 bandes noires,pavois et haut du tableau noir, carène rouge.
Superstructures : gaillard et dunette.
 

     La Grace est  une réplique d'un bateau corsaire de la deuxième moitié du XVIII ème siècle. les plans proviennent d'un ouvrage de construction navale publié en 1768 par l'architecte suédois Chapman. la coque a été réalisée en Égypte entre 2008 et 2010, dans un chantier de Suez, spécialisé dans la construction navale traditionnelle en bois. Des entreprises et de nombreux bénévoles tchèques ont participé à l'aménagement du bateau.
     En novembre 2012, lors d'un coup de vent, le voilier a cassé son mouillage, a  heurté un plateau rocheux et a été drossé sur une plage des environs de Marbella, dans le sud de l'Espagne. Il y est resté 2 semaines. Sa récupération a été difficile et le bateau a été très abimé par l'eau salée et le sable ; Il a fallu remplacer la quille et le safran ;  tout l'intérieur a dû être refait et les équipements remplacés. Les travaux ont été rapidement effectués, puisque le brick a été remis à l'eau le 6 août 2013 et a pu participer à la Mediterranean Regatta : on a pu le voir à Toulon, fin septembre 2013. La Grace  fait partie de la Sail Tallship Association et est surtout utilisée comme voilier-école. Elle navigue surtout en Méditerranée mais a fait une transat aller-retour jusqu'aux Antilles durant l'hiver 2011 - 2012. Une croisière aux Canaries a eu lieu durant l'hiver 2013 -2014. Il peut embarquer 37 personnes en croisière. En 2017, La Grace viendra en Atlantique Nord et participera à la Semaine du Golfe.

      C'est le seul grand voilier de la République Tchèque, pays n'ayant pour seul accès à la mer que l'Elbe. La profondeur de la partie amont du fleuve (1,8 m) et les nombreux ponts qui le traversent ne permettent pas, de toutes façons, le passage d'un voilier comme La Grace entre la mer du Nord et son pays.

     Site officiel de La Grace : cliquer ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire